Dans le mode du logiciel libre, et contrairement à ce que le nom laisse suggérer, ce n’est pas le logiciel qui est libre, mais bien l’utilisateur du logiciel.

Le logiciel privateur, c’est-à-dire l’opposé du logiciel libre, est appelé ainsi parce qu’il prive l’utilisateur de certaines libertés fondamentales (étudier, exécuter, etc. le code source du programme).


SOURCES @ framasoft.org & ll-dd.ch

Fermer le menu
more