4 minute(s) de lecture

Souvent les gens me disent « Mais, c’est quoi ces logiciels libres dont tu nous rabats les oreilles ? Et puis pourquoi en utiliserais-je ? Non parce que je suis bien avec ce que j’utilise, j’ai mes repères, mes habitudes même si parfois le logiciel ne me semble pas très logique.

Bien entendu je comprends leur position face à leurs habitudes et leurs repères, ils n’ont connu que ça et ne veulent pas changer et chambouler leurs habitudes.

Je ne souhaite fustiger ni forcer personne dans ce billet simplement, pour certains profanes faire prendre conscience de ce qui existe :-).

Sans voir le côté respect de la vie privée car ce n’est pas vraiment le sujet, voilà ce que je fais …

Dans ces cas là j’embraye directement avec le projet GNU, sa philosophie, comment il est né, qui l’a créé etc agrémenté d’exemples de logiciels qui peuvent être utilisés couramment ou qui peuvent leur être connu (Certaines distributions GNU/Linux, Gimp, LibreOffice, etc).

J’explique aussi la différence avec les logiciels Open Source et en cite quelques uns.

Ceci étant ça ne leur parle pas tant que cela. Voici donc un petit article intéressant d’Emmanuel Kasper : Le plus grand succès du logiciel libre ? Internet, tout simplement

On peut aussi citer cet article tiré du blog de Cyrille Borne , un prof de Mathématiques bercé dans le logiciel libre, aux critiques pertinentes tant pour que contre le monde du logiciel libre et qui reprend des conseils tirés des différents guides d’installation de Debian (un des moults systèmes GNU/Linux) qui se veut 100% libre : Éviter le matériel propriétaire ou fermé.

Donc la question est :

Pourquoi continuer à utiliser des logiciels non-libre (ou « propriétaire » / « privateur« ) comme ceux émis/édités par Microsoft, Google Apple ou Adobe par exemple (pour ne citer qu’eux) alors qu’il existe des alternatives qui remplissent aussi bien leur rôle ? (Certes en bousculant quelques petites habitudes ou en sacrifiant parfois un minimum de confort (illusoire?)… mais à quel prix !)

Il existe, en effet, tellement de logiciels libres et de systèmes libres qui ont fait leurs preuves, qui dans 95% des cas* gèrent nativement les matériels quotidiens (wifi, bluetooh, téléphones, caméra, appareils photos, scanner, imprimantes, etc), qui respectent vos données personnelles et qui permettent aussi de sortir du système de consommation massive et onéreuse de l’informatique tout en augmentant la conservation du matériel et des logiciels ?

Autant que possible il faut éviter les supports logiciels propriétaire ou fermé :

  •  Le jour où votre PC vous semble obsolète, ou bien si vous voulez ouvrir de nouveaux horizons, si vous en avez assez de consommer des produits propriétaires et vous sentir enfermés dans des outils ou des habitudes qui ne vous ressemblent pas toujours, pensez aux logiciels libres
  • Les services de Google vous plaisent mais vous souhaitez sortir de l’emprise de ce géant, allez donc jeter un oeil aux services de Framasoft
  • Plutôt que de cracker/utiliser des logiciels payants, pensez aux alternatives libres ou dans une moindre mesure, opensource :
    • Windows → GNU/Linux (plusieurs distributions possibles, à vous de faire votre choix, des personnes confirmées vous aideront à l’installer sur votre ordinateur)
      • Adobe FlashPlayer → Lightspark … Mais ne pas installer flash n’est pas si gênant en soit car
        • pour les vidéos (youtube, dailymotion, etc), le HTML5 est de plus en plus présent et permet de se défaire de flash
        • les pubs en flash n’apparaîssent plus et ne polluent plus la vision de la page visité
    • Microsoft Office → LibreOffice (Permet aussi de créer des PDF aisément depuis n’importe quel élément de la suite bureautique)
    • Photoshop → Gimp, Krita
    • iTunes → SongBird, Banshee
    • Internet Explorer/Chrome (et dérivés)/Opera → Firefox
    • Outlook → Thunderbird
    • Adobe Reader → MuPDF, Evince
    • Winzip → 7zip
    • Windows Capture / Faststone capture → Greenshot
    • Et bien d’autres

* les 5% restant sont les GPS et certaines imprimantes ou carte wifi qui sont trop anciennes et/ou disposent d’une mauvaise documentation technique, donc pour lesquels un très faible support (voir aucun support) technique est disponible. Et c’est pour ça que les gens qui savent y faire sont là pour vous faire les installations qui vont bien.

Licence Creative Commons

Rédigé par Julien-Claude


SOURCE @ https://www.tea-tux.fr/blocnote/index.php?article8/pensez-libre

more