Messageries email et webmails : que choisir ?


Un sujet qui m’intéresse particulièrement sur le net est celui de la messagerie email. L’email est l’outil de base pour communiquer entre amis, membres de la famille et les professionnels. On m’a relancé récemment pour refaire un billet sur le sujet.

au commencement était l’email

La messagerie web est un outil basique, utilisé par tous pour échanger ou communiquer des lettres, des images ou des fichiers. On peut constater que ce service a peu évolué depuis sa  démocratisation ces 20 dernières années : il s’agit toujours d’envoyer  des messages d’un point A vers un point B, via un serveur. Ce serveur étant  mis à disposition par un tiers (une entreprise, une association…) ou mis en place par vous même. Je vais me concentrer sur la première situation : la seconde, l’auto-hébergement, n’étant pas à la portée immédiate du grand public.

Cet outil email est souvent proposé gratuitement aux internautes, quelques fois sous formes payantes.

Certaines messageries sont proposées par des sociétés étrangères (USA, Russie…), européennes (Allemagne, Suède, Islande) ou tout simplement Françaises et sont donc sous l’influence des lois locales. Par exemple, aux USA, la NSA consulte ce qui est stocké sur les serveurs informatiques de son pays sans autorisation de qui que ce soit. Certaines sociétés ont été victimes de cette politique d’espionnage comme Lavabit, ceux qui ont collaboré vont très bien, merci pour elles : Google, Microsoft, Apple, Yahoo pour la partie messagerie électronique.
Le projet de Loi sur le Renseignement en France, s’il est voté par l’Assemblée Nationale, pourra faire de même : consulter vos données stockées chez une entreprise implantée en France sans la consultation d’un juge d’instruction, c’est ça qui fait mal.

Parmis ces fournisseurs de messageries emails, certains lisent ouvertement vos conversations pour analyser votre profil et gagner de l’argent avec la publicité générée, d’autres entreprises ou associations s’engagent à ne pas lire votre correspondance du tout.

Il faut donc faire le tri.

  • service gratuit / service payant
  • loi locale problématique / loi locale respectueuse des instances judiciaires
  • service violant la vie privée de l’utilisateur / service respectueux de l’utilisateur

Il faut viser le meilleur : un service qui respecte l’utilisateur, installé dans un pays respectueux des instances judiciaires.

le pire : services non respecteux de la vie privée et/ou soumettant de la publicité, dans un pays aux lois problématiques

– Gmail (USA)
– Hushmail (USA)
– Mail.com (USA)
– Yahoo (USA)

service respectueux de l’utilisateur, dans un pays aux lois problématiques

– Outlook (USA)
– Pobox (USA)
– Zoho (USA)
– GoDaddy (USA)
– Riseup (USA) :  j’ai quelques scrupules à l’enlever parce qu’il s’agit d’un collectif qui défend la liberté d’expression, promeut une société libre  et qui veut lutter contre le capitalisme. J’imagine la difficulté pour eux d’exister au milieu de la NSA… Il faut souligner le risque.
– Openmailbox (France, dons)
– Web4all (France, payant)
– Gandi (France, via l’achat d’un nom de domaine)
– OVH (France, via l’achat d’un nom de domaine)
Net-C (France, gratuit)
La Poste (France, gratuit)
– Zaclys.com (France, dons à partir de 4,80 Euros par an)
– Fastmail (Australie, payant, serveurs basés à New York)

services soumettant de la publicité (loi locale ?)

– Yandex Mail (Russie, gratuit)

service respectueux de la vie privée, sans publicité, loi locale acceptable (pour le moment ?)

– Autistici (Italie, gratuit)
Mail.be (Belgique, gratuit)
– Vivaldi (Suède, Norvège, gratuit)
– Kolab Now (Suisse, payant)
– Tutanota (Allemagne, gratuit et chiffré/crypté)
– ProtonMail (Suisse, gratuit et chiffré/crypté)
– Unseen (Islande, gratuit)
– StartMail (Pays-Bas, devenu payant, à partir de 50 € pour 2 comptes)
– Posteo (Allemand, payant)
– MailFence (Belgique, gratuit)
Mailbox (Allemagne, à partir de 12 € par an)

conclusion

La conclusion fait mal : je ne conseillais pas les messageries américaines par le passé et je déconseille dorénavant les fournisseurs français. Il reste tout de même 9 services dont 7 gratuits qui respectent l’utilisateur et dont les lois locales sont respectueuses des instances judiciaires. A vous de faire votre choix !

SOURCE @ http://spiraledigitale.com/messageries-emails-et-webmails-que-choisir/