Divorce Framasoft et Éducation


framasoft

Cette fois-ci, c’est fait. Framasoft claque la porte de l’Éducation nationale. Après des années de lutte et de travaux de promotion des logiciels libres, le ministère continue de clairement privilégier les outils de Microsoft. Forcément, au bout d’un moment, il y a de quoi s’agacer un peu. Avec toutes les actions et recommandations que l’association a faites, rien ne change et Microsoft est toujours le premier choix. Du coup, un article vient expliquer la position de Framasoft vis-à-vis du ministère de l’Éducation.

Que faire ? Les GAFAM sont bien trop puissants pour lutter comme cela. Et nos dirigeants sont bien trop sensible à leur pression, et leur portefeuille.

Il faut donc continuer la lutte, mais par d’autres moyens. Se regrouper, pour créer et développer de vrais alternatives, capables de lutter, proposant des outils performants et de vrais moyens pour les promouvoir. En clair, pas des CHATONS, des Lions.

 


SOURCE @ https://andre-ani.fr/divers-informatique/divorce-framasoft-et-education/