Faire connaître & promouvoir les alternatives aux GAFAMs

Faire connaître & promouvoir les alternatives aux GAFAMs

8 minute(s) de lecture

Telle est la devise de mon site constituée de multiples composantes :

Que signifie donc ce sigle de 5 carractères ? D’après Wikipedia :

GAFAM est l’acronyme des géants du Web, Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft qui sont les cinq grandes firmes américaines (nées dans les dernières années du XXe siècle ou au début du XXIe siècle, sauf Microsoft créé en 1975 et Apple en 1976) qui dominent le marché du numérique, parfois également nommées les Big Four, les Big Five, ou encore « The Five ».

Cet acronyme correspond au sigle GAFA initial, auquel le M signifiant Microsoft a été ajouté.

Leur puissance tend à être contestée par les Natu (Netflix, Airbnb, Tesla, Uber) ;

Voir aussi BATX, qui désigne les géants du Web chinois Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi.

On trouve aussi le terme GAFAMI ajoutant IBM à Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft.

Faut-il aller plus loin pour vous présenter un peu plus ces géants du Web ?

Je ne le penses pas (puisque vous avez ici tous les liens utiles) … par contre, je peux vous présenter différentes associations qui promeuvent des valeurs qui me tiennent à coeur :

Framasoft (Site officiel)

“Changer le monde, un octet à la fois.”

Framasoft est un réseau d’éducation populaire créé en novembre 2001 par Alexis Kauffmann, Paul Lunetta, et Georges Silva, et soutenu depuis 2004 par l’association homonyme. Consacré principalement au logiciel libre, il s’organise en trois axes sur un mode collaboratif : promotion, diffusion et développement de logiciels libres, enrichissement de la culture libre et offre de services libres en ligne.
Espace d’orientation, d’informations, d’actualités, d’échanges et de projets, Framasoft est une porte d’entrée francophone du logiciel libre. Sa communauté d’utilisateurs est créatrice de ressources et apporte assistance et conseil à ceux qui découvrent et font leurs premiers pas avec les logiciels libres. Elle accompagne ceux qui désirent remplacer leurs logiciels propriétaires par des logiciels libres en attachant une attention toute particulière au processus de migration du système d’exploitation Microsoft Windows vers GNU/Linux.
L’intégralité de la production de Framasoft est placée sous licence libre afin de favoriser la participation et de garantir que chacun puisse en bénéficier, sans appropriation.

April (Site officiel)

“Promouvoir et défendre le logiciel libre”

April est la principale association de promotion et de défense du logiciel libre dans l’espace francophone. Elle entretient depuis ses débuts des rapports étroits avec la Free Software Foundation, et est chargée de la traduction de la section philosophie du projet GNU.

AFUL (Site officiel)

“Promouvoir les logiciels libres ainsi que l’utilisation de standards ouverts.”

L’Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres (AFUL) a pour principal objectif de promouvoir, directement ou indirectement, les logiciels libres et notamment les systèmes d’exploitation libres comme GNU/Linux ou les systèmes BSD libres, ainsi que l’usage des standards ouverts. L’AFUL est une association française à but non lucratif de type loi de 1901 qui regroupe des utilisateurs, des professionnels du logiciel libre, des entreprises commerciales ainsi que d’autres associations, installés dans une dizaine de pays ou de régions francophones (France, Belgique, Suisse, Québec, Afrique francophone).
L’AFUL a été fondée en 1998 par Stéfane Fermigier, Bernard Lang, Jean-Pierre Laisné, Nat Makarevitch et Thierry Stœhr. Jusqu’au 31 janvier 2009, date du vote du changement de nom long de l’association en assemblée générale, AFUL signifiait Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres

La Quadrature du Net (Site officiel)

” La Quadrature du Net promeut et défend les libertés fondamentales dans l’environnement numérique. L’association lutte contre la censure et la surveillance, que celles-ci viennent des États ou des entreprises privées. Elle questionne la façon dont le numérique et la société s’influencent mutuellement. Elle œuvre pour un Internet libre, décentralisé et émancipateur. ”

La Quadrature du Net (abrégé LQDN) est une association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet fondée en 2008. Elle intervient dans les débats concernant la liberté d’expression, le droit d’auteur, la régulation du secteur des télécommunications, ou encore le respect de la vie privée sur Internet. En France, La Quadrature du Net s’est notamment fait connaître par sa forte opposition aux lois HADOPI et LOPPSI. À l’échelle européenne et mondiale, son action a porté en particulier sur le Paquet Télécom, le traité ACTA, et plus récemment sur les questions de filtrage d’Internet et de neutralité des réseaux.
Ses principaux buts sont :
Faire avancer l’idée d’un internet libre et ouvert et que les modèles basés sur l’accès à la connaissance sont supérieurs à ceux basés sur le contrôle et la fermeture,
Permettre aux citoyens de saisir les enjeux des processus législatifs mettant en danger les libertés individuelles sur Internet, en leur permettant de participer aux débats au travers d’outils divers (PiPhone, Memopol, etc.).

French Data Network (Site officiel & site de la fédération)

” La fédération FDN regroupe des Fournisseurs d’Accès à Internet associatifs se reconnaissant dans des valeurs communes : bénévolat, solidarité, fonctionnement démocratique et à but non lucratif; défense et promotion de la neutralité du Net.

À ce titre, la fédération FDN se donne comme mission de porter la voix de ses membres dans les débats concernant la liberté d’expression et la neutralité du Net.

Elle fournit à ses membres les outils pour se développer et répondre aux problématiques qui concernent l’activité de fournisseur d’accès à Internet. “

French Data Network (FDN) est une association française (association loi de 1901 – sans but lucratif) fondée le 2 juin 1992. Son but est : « la promotion, l’utilisation et le développement des réseaux Internet et Usenet dans le respect de leur éthique, en favorisant en particulier les utilisations à des fins de recherche et d’éducation sans volonté commerciale ». Sa présidente actuelle est Blackmoor, depuis le 24 mars 2018.
C’est le plus ancien fournisseur d’accès à Internet en France encore en activité. Il donne accès à Internet depuis sa création en 1992, Wanadoo (filiale de France Télécom, maintenant appelée Orange) ayant proposé sa première offre en 1996. Il propose des accès ADSL depuis septembre 2005.
FDN est, par ailleurs, membre fondateur du GIE Gitoyen, devenu l’association du même nom, opérateur de communications sur Internet.
En mars 2009, le fournisseur SFR (anciennement Neuf Telecom) a résilié le contrat de FDN et donné seulement 3 mois de préavis pour trouver une solution au moment même où FDN prenait position contre la loi HADOPI. « La coïncidence de dates est troublante », explique Benjamin Bayart. FDN a réussi à trouver un autre fournisseur de collecte, Nerim, qui remplacera donc SFR. L’annonce publique n’a été faite qu’en juillet 2009.
Le 6 mai 2010, FDN dépose un recours auprès du Conseil d’État concernant un décret de la loi HADOPI en référence au code des postes et des communications électroniques disposant que « L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes est consultée sur les projets de loi, de décret ou de règlement relatifs au secteur des communications électroniques et participe à leur mise en œuvre. », la consultation de l’ARCEP n’ayant eu lieu. Le 19 octobre 2011, le Conseil d’État, statuant que la consultation n’était pas obligatoire, donne tort à FDN et rejette l’intégralité de ses recours.
Lors des mouvements contestataires en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, lorsque le réseau ADSL a été éteint dans ces pays, FDN a mis à disposition un accès bas débit gratuit (hors prix de la communication).
FDN est membre fondateur de la Fédération FDN.
Depuis janvier 2015, FDN a entamé une série de recours et de contentieux devant les juridictions et les autorités administratives françaises et européennes pour attaquer les lois et règlements permettant la surveillance généralisée des utilisateurs d’Internet et d’autres services de communications ou permettant la censure administrative secrète de sites Web, via un groupe de travail juridique commun avec La Quadrature du Net et la Fédération FDN.

Vous l’aurez compris, toutes ces thématiques sont abordés dans le présent blog … 

La périodicité des publications y est d’ailleurs relativement régulière depuis quelque temps !

Faire connaître & promouvoir la culture libre

Telle est la devise de mon autre site SWEETUX.ORG, constitué de multiples composantes :

Vous y trouverez sans doute tout ce que vous recherchez concernant les sujets suivants :

  • les Distributions GNU/Linux & les Logiciels Libres ;
  • les alternatives politiques & économiques ;
  • les licences & les matériels Libres.

Blogroll (Gafam’Autonews)

Tous les flux au format OPML


Me soutenir

Si vous aimez ce que je (re)diffuse & si vous voulez me soutenir : Vous pouvez m’aider à continuer en me faisant un don en Ğ1

more