Linux Mint

Linux Mint

3 minute(s) de lecture

Pour continuer cette série d’articles concernant les Distributions GNU/Linux, je me devais de vous présenter également l’une des plus connu depuis quelques années …

Linux Mint est un système d’exploitation GNU/Linux gratuit, basé sur Ubuntu, et conçu pour les ordinateurs individuels au même titre que Windows ou Mac OS. Il s’affirme comme un « système moderne, élégant et confortable. À la fois puissant et facile d’utilisation. »4. Linux Mint est depuis 2011 la distribution Linux la plus recherchée sur le site DistroWatch5.

La devise de la distribution est « From freedom came elegance », ce qu’on peut adapter en français par : « De la liberté naquit l’élégance ».

La particularité de cette distribution Linux réside dans le fait qu’elle inclut des logiciels propriétaires, et donc ne fait pas partie des distributions recommandées par la Free Software Foundation.

Linux Mint suit les cycles de mises à niveau d’Ubuntu LTS. La dernière mise à jour en date se nomme Linux Mint 19.1 « Tessa », sortie le 19 décembre 2018.

Un peu d’histoire :

La première version de Linux Mint est apparue en août 2006 sous le nom de code « Ada ». Cette version était basée sur la distribution Kubuntu. En décembre 2006, soit trois mois plus tard, sort la version 2.0 nommée « Barbara », cette version sera la première basée sur Ubuntu, laquelle utilise l’environnement de bureau GNOME 2.

Le prochain changement majeur survient en juin 2007 lors de la sortie de la version 4 nommée « Daryna ». En effet, la distribution adopte le même cycle de sortie que celui d’Ubuntu, c’est-à-dire une nouvelle version tous les six mois. Auparavant, les sorties des versions étaient inégales et de trois mois maximum.

À partir de décembre 2008 et la sortie de la version 6 nommée « Felicia », Linux Mint est complètement basé sur la dernière version d’Ubuntu.

En 2011, GNOME passe en version 3. Cette évolution a soulevé de nombreuses critiques au sein de la communauté du libre, notamment à cause de la nouvelle interface GNOME Shell, celle-ci étant jugée trop compliquée et peu pratique.
Afin de répondre aux nombreuses déceptions des utilisateurs de GNOME Shell et Unity, Linux Mint décide de développer sa propre interface, Cinnamon. Basée sur GNOME 3, celle-ci se veut simple d’utilisation et s’inspire des systèmes traditionnels en reprenant le concept de la barre des tâches et du menu démarrer. D’autre part, Linux Mint choisit de soutenir l’interface MATE, basée sur la dernière version de GNOME 2 : moins puissante, celle-ci permet d’être utilisée sur des ordinateurs à configuration modeste.

Variante :

Une autre version de Linux Mint existe depuis 2010, mais elle est destinée à un public plus averti. Il s’agit de la version LMDE. Celle-ci n’est pas basée sur Ubuntu, mais sur la distribution Debian Stable.

* Contrairement à Ubuntu, l’évolution de LMDE n’est plus liée à une entreprise privée commerciale (Canonical en l’occurrence), Debian étant uniquement maintenue par la communauté et n’appartenant à personne. LMDE a ses propres dépôts de logiciels fournis par Debian et vise à tester la viabilité d’une version de Mint sans Ubuntu, en proposant un environnement presque identique à celui des autres versions de Linux Mint.

* Basée sur les dépôts Debian Testing, LMDE est de ce fait une distribution bénéficiant de mise à jour continue. Mint et les composant du bureau bénéficient aussi de mises à jour continues.

* LMDE 2 était disponible pour les plates-formes i386 ainsi que x64 avec les interfaces MATE ou bien Cinnamon. L’environnement Xfce n’étant désormais plus proposé, il faut se tourner vers la distribution Solyd1 pour en obtenir l’équivalent, nommé SolydX, ou opter pour la version KDE : SolydK.

Je ne peux donc que vous encourager à utiliser également cette alternative à Microsoft Windows !


SOURCES & + D’INFOS @


Me soutenir

Si vous aimez ce que je (re)diffuse & si vous voulez me soutenir : Vous pouvez m’aider à continuer en me faisant un don en Ğ1

more